Qu’est-ce qu’un manga ?

Les mangas : des bandes-dessinées papier ou dessins animés japonais

Véritables succès au Japon, mais aussi à l’international, les mangas sont des œuvres qui se classent aujourd’hui au premier rang des produits culturels japonais les plus prisés. Cependant, ils n’ont pas toujours eu le succès qu’on leur connait aujourd’hui. Si vous êtes un amateur de mangas et que vous désirez en savoir plus sur ces œuvres, cet article devrait vous intéresser.

Que signifie manga ?

Le mot manga est composé du kanji ga qui sert à désigner un dessin ou une peinture et du kanji man qui signifie divertissant ou sans but. Il peut être traduit littéralement par les expressions dessin au trait libre, image dérisoire ou encore dessin non abouti.

Il tire son origine de la peinture narrative de l’époque Nara avec les emakimono (rouleaux narratifs illustrés) ainsi que des livres d’estampes appelés ukiyo-e de l’époque Edo. En 1814, le peintre Hokusai utilisa ce vocable pour désigner ses carnets d’estampes. Ses recueils étaient nommés Hokusai manga et représentaient les scènes de la vie quotidienne ainsi que le folklore japonais. Ce n’est qu’à partir du 20e siècle que le mot prendra le sens de bande dessinée.

Le développement de la bande dessinée manga

Dans les années 40, les mangas étaient principalement utilisés à des fins politiques par le gouvernement japonais. Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale qu’ils sont devenus populaires sous l’influence des comics américains. Représentant la forme d’évasion idéale face à leurs difficultés, les mangas furent rapidement adoptés par la population japonaise. Le célèbre Osamu Tezuka contribua à ce succès avec ses œuvres dont on peut citer Astro, le petit Robot et Le Roi Léo.

LIRE AUSSI  Kawaii : que faut-il savoir sur ce phénomène mondial d’origine japonaise

Fort de ce succès, les maisons d’édition ainsi que les librairies de bandes dessinées vont commencer à se multiplier à partir de 1955. L’univers du manga connaitra alors une diversification marquée par l’arrivée de nombreux auteurs tels qu’Akira Toriyama, l’auteur de Dragon Ball et Hayao Miyazaki à qui l’on doit de nombreux chefs d’œuvre comme Mon voisin Totoro, Ponyo sur la falaise, Princesse Mononoké ou bien encore Le Voyage de Chihiro.

Les différents types de mangas

Deux grands critères permettent d’effectuer la classification des mangas. Le premier critère est relatif à l’âge et au sexe du lectorat visé tandis que le second critère est relatif au genre.

La classification selon l’âge et le sexe des lecteurs

Selon ce critère, on distingue six différents types de mangas que sont le kodomo, le shonen, le shojo, le seinen, le josei et le seijin.

Les mangas ou les animes de type kodomo sont ceux destinés aux enfants ayant moins de 10 ans comme par exemple les Pokémon, Chi , Beyblade, Inazuma Eleven ou bien encore Yo-Kai Watch.

En ce qui concerne le shonen, il regroupe les mangas pré publiés dans des magazines dont le lectorat est plutôt constitué d’adolescents de sexe masculin. Exemples : Naruto, Bleach, Fairy Tail, Hunter X Hunter etc.

LIRE AUSSI  Dragon Ball

Contrairement au shonen, le shojo désigne les mangas qui ont pour cible les adolescents de sexe féminin.

Les mangas de type seinen (L’attaque des Titans, Monster, Berserk, Tokyo Ghoul  etc.) sont ceux qui ont pour cible éditoriale les jeunes adultes ou les personnes âgées de sexe masculin.

Quant au josei, il est à opposer au seinen puisqu’il désigne les mangas destinés aux jeunes adultes de sexe féminin.

Enfin, le seijin fait référence aux mangas exclusivement destinés aux adultes.

La classification selon le genre

Les mangas sont des œuvres qui reprennent un grand nombre de codes et genres littéraires que leurs auteurs n’hésitent pas à mélanger. On distingue ainsi :

  • le nekketsu ;
  • le mecha ;
  • le yaoi et le yuri ;
  • et le hentai.

Ces différents genres sont typiques des mangas et de leurs dérivés.

Quelle est la différence entre un manga et un anime ?

Le manga est une bande dessinée qui se lit sous forme de roman au Japon. Il se caractérise par ses couleurs d’impression que sont le blanc et le noir, mais aussi par son sens de lecture particulier. En effet, contrairement à d’autres bandes dessinées, un manga se lit de droite à gauche.

Quant à l’anime (parfois aussi orthographié animé), il est en général l’adaptation d’un manga en version animée. Cependant, dans certains cas l’anime peut être une production originale.

On distingue ici principalement deux cas. D’abord, les animes dont le scénario en manga est écrit après la production de l’anime. Ensuite, les animes qui sont produits directement sans support manga. Il existe maintenant des plateformes de streaming gratuites ou payantes qui permettent de diffuser ces dessins animés.

LIRE AUSSI  Promotion chez Kana

S’il est vrai que les mangas et les animes ont la même origine, ils sont néanmoins indépendants l’un de l’autre. En effet, même si deux œuvres ont le même titre, il n’est pas rare de constater des différences au niveau de leurs scénarios. De même, contrairement aux mangas qui sont plus explicites, les animes sont parfois censurés.

Les mangas en quelques chiffres

L’industrie du manga ne cesse de battre des records chaque année. En 2015 par exemple, One Piece est devenu le manga le plus vendu au monde avec plus de 320 000 000 d’exemplaires écoulés. Fort de son ascension, ce manga compte aujourd’hui près de 500 000 000 de copies vendues. Si ce manga fait partie des plus anciens encore en publication, il n’est cependant pas le plus long. Ce record revient au manga Golgo 13 qui compte à ce jour 201 tomes.

Aussi, la France s’affiche de plus en plus comme un incontournable sur le marché des mangas. Pour preuve, les chiffres de ventes impressionnants réalisés par l’industrie du manga en 2021. En effet, entre janvier et août 2021, plus de 28 000 000 de tomes de mangas se sont écoulés en France contre 20 000 000 d’exemplaires pour les albums de bandes dessinées classiques.