Pokémon : un succès interplanétaire depuis plus de 20 ans

Pokémon Pikachu

Pokémon est un jeu, un manga, un film, une série animée, qui a marqué de nombreuses générations. 25 ans après sa création, il continue d’être très apprécié par les enfants, mais également par les adultes. MangaSeries vous évoque la naissance de Pokémon et son évolution dans le temps.

Origine et naissance des Pokémon : un jeu vidéo

Pokémon est l’œuvre de Satoshi Tajiri, développeur japonais. En réalité, le nom est issu de la contraction de « Pocket Monsters » qui signifie littéralement « monstres de poche ». C’est aussi le nom de la franchise dont la valeur est estimée aujourd’hui à plusieurs milliards de dollars, et le nom des créatures vivant dans cet univers fantasque. À ce jour, il existe environ 800 espèces variées de Pokémon réparties sur plusieurs générations. Comment tout ceci a-t-il pu voir le jour ?

Création des Pokémon

Dans son enfance, Satoshi Tajiri avait une forte passion pour les insectes, et plus particulièrement pour les criquets. Il y était tellement attaché au point où ses camarades d’alors l’avaient surnommé « Dr. Bug », en d’autres termes « docteur insectes ». Dans les années 1970, alors que l’urbanisation faisait son apparition dans sa ville, le jeune Satoshi Tajiri regardait les insectes disparaître progressivement sous ses yeux. Il était bien conscient qu’il ne pouvait pas empêcher cela. Il décida cependant de se lancer dans une quête totalement improbable, mais qui, quelques années plus tard, lui donnera l’idée de concevoir le jeu Pokémon.

En effet, dans l’optique de sauvegarder la diversité des insectes, Satoshi Tajiri s’est mis à les collectionner. Il les ramenait ensuite chez lui afin d’étudier leurs comportements. C’est ainsi qu’il remarqua que certaines espèces se nourrissaient d’autres pour survivre. Ses recherches lui ont permis de découvrir de nouveaux insectes dont il ignorait jusque-là l’existence. À l’époque, des courses d’insectes étaient organisées dans la cour de son école. Il faisait concourir ses criquets qu’il avait le don de dresser, ce qui lui permettait de gagner de nombreux autres insectes, et ainsi d’étendre sa collection.

C’est en se basant sur ces précieux souvenirs de son enfance que le développeur japonais eut l’idée au début des années 90 de créer l’univers Pokémon. Il ne lui faudra pas moins de 6 années pour donner vie à ce projet, puisque c’est en 1996 que le premier jeu Pokémon fera son apparition, notamment sur les consoles de Nintendo.

Pokémon Pikachu

L’univers de Pokémon

L’histoire des Pokémon se déroule dans un univers où les animaux tels que nous les connaissons n’existent presque pas. En lieu et place, le monde est bondé de Pokémon. Ce sont des créatures vivant en harmonie avec les humains, mais dotées de capacités que les animaux du monde réel ne pourraient jamais avoir. À l’instar de Dracaufeu, certains sont en mesure de cracher du feu. D’autres peuvent générer d’importantes quantités d’électricité comme c’est le cas de Magnéti. Certains humains utilisent les capacités de ces créatures dans le cadre de leurs activités professionnelles. Par exemple, l’Agent Jenny possède des Caninos, une espèce de Pokémon dotée d’un bon odorat, qui l’aide à traquer les criminels.

D’un autre côté, certains humains dressent les Pokémon dans le but de les faire participer à des combats entre eux. Ils procèdent donc d’abord à leur capture, notamment en se servant des Pokéballs. Ce sont de petites balles capables de contenir un Pokémon. Dans l’optique de capturer davantage de Pokémon, certains dresseurs voyagent un peu partout dans le monde. Pour la plupart, leur rêve est de devenir Maître Pokémon, soit le dresseur étant parvenu à battre « le maître de la ligue ». En effet, les matchs Pokémon consistent en un affrontement entre les créatures de deux dresseurs, et prennent fin lorsque toutes celles de l’un d’entre eux ne sont plus en état de combattre.

LIRE AUSSI  Akira

Les Pokémon ne meurent pas en général à l’issue des combats. Ils finissent cependant blessés et se font soigner au Centre hospitalier spécialement destiné à leurs soins. Dans l’univers du jeu, il existe plusieurs arènes Pokemon. Dans chacune d’elles se trouve un champion. Le dresseur peut s’y rendre et le défier. À chaque fois qu’il sort vainqueur, il obtient un badge. Après avoir récupéré tous les badges de la région, il peut alors se rendre au siège de la ligue Pokémon pour y affronter le « Conseil des 4 », les 4 dresseurs d’élite. En cas de victoire, il peut enfin défier le Maître de la ligue et ainsi prendre sa place.

Sacha, personnage principal du jeu, rêve de devenir Maître Pokémon. Pour cela, il doit passer par plusieurs étapes, notamment l’apprentissage qui consiste à aller attraper des Pokémon dans leurs milieux naturels, et ensuite à les entraîner au combat.

Les différents jeux vidéo Pokémon

Le premier jeu vidéo Pokémon a fait son apparition en 1996. Quelques années plus tard, de nombreuses versions ont suivi. À ce jour, il existe actuellement huit générations de jeux vidéo Pokémon.

Première génération de Pokémon

En 1996, les Pokémon Vert et Rouge sortent sur Game Boy au Japon. Avec plus de 10 millions de vente, le jeu devient très vite populaire. En 1998, les jeux Pokémon Rouge et Bleu apparaissent aux États-Unis. En seulement quelques mois, cette version du jeu devient un véritable phénomène en explosant tous les records de vente avec 30 millions d’exemplaires.

Deuxième génération

L’année 2020 marque la sortie de Pokémon Or et Argent sur Game Boy Color. De nombreuses nouveautés sont à souligner telles qu’un nouveau scénario, une nouvelle carte, et de nouvelles variétés de Pokémon.

Troisième génération

En 2003, c’est sur Game Boy Advance que les versions Rubis et Saphir du jeu Pokémon feront leur apparition. La liste des espèces de Pokémon a été rallongée à 386. De nouveaux concepts ont été ajoutés à ces deux versions, en l’occurrence les Pokéblocs.

Quatrième génération

Nintendo DS accueille en 2006 le jeu Pokémon versions Diamant et Perle. La sortie se fait exclusivement au Japon. Il a fallu attendre juillet 2017 pour que ces deux versions soient finalement accessibles en Europe. Avec désormais 493 Pokémon, le jeu devient de plus en plus populaire. Cette fulgurante ascension s’explique également par l’ergonomie du jeu qui s’est nettement améliorée grâce à la technologie de la Nintendo DS (deux écrans).

jeu vidéo Pokémon

Cinquième génération

Les versions Noir et Blanc de Pokémon sortent en 2010 au Japon, et en 2011 en Amérique et en Europe. Le nombre de créatures passe à 649. Ces deux versions connaissent un succès particulier, surtout qu’ils étaient les premiers à avoir eu une suite : Pokémon version blanche 2, et Pokémon version noire 2, toutes deux sorties en 2012.

Sixième génération

Le 12 octobre 2013, les versions X et Y du jeu sortent simultanément dans tous les pays du monde. Ce fut d’ailleurs une première. Ces deux jeux apportent plusieurs nouveautés, notamment l’apparition du type fée, et l’avènement des « méga-évolutions » qui sont susceptibles de changer le cours des combats Pokémon. Avec 72 nouveaux ajouts, le nombre de Pokémon passe à 721.

Septième génération

Pokémon Lune et Pokémon Soleil sont officiellement sortis le 18 novembre 2016. L’histoire se déroule à Alola, une région fictive inspirée par Hawaï. Une espèce originale de Pokémon fait son apparition dans ces deux nouvelles versions. Il s’agit des formes d’Alola. En dehors de cela, 81 nouveaux Pokémon ont été ajoutés au jeu portant ainsi le nombre total à 802.

Pokémon : la huitième génération

Annoncés pour le 27 février 2019, les jeux Pokémon Bouclier et Pokémon Épée sont finalement sortis sur Nintendo Switch le 15 novembre 2019. Ils sont à ce jour les plus gros succès de la franchise en dehors des premières générations, notamment avec plus de 16 millions exemplaires vendus.

Pokémon : une franchise déclinée en série télévisée, mangas, et goodies

magasin Pokémon goodies

Parallèlement au jeu Pokémon, une série d’animation du même nom a été créée. Sa diffusion a débuté au Japon en 1997. À ce jour, elle compte plus de 1000 épisodes avec 20 saisons. En réalité, la série d’animation Pokémon avait pour but de servir de support pour la présentation des évolutions des différentes versions du jeu. Les joueurs pouvaient ainsi y découvrir les nouveautés qui ont été introduites à chaque génération.

À l’instar du jeu, la série suit les aventures épiques de Sacha qui souhaite à tout prix devenir Maître Pokémon. Dans le tout premier épisode, celui qui deviendra le dresseur le plus connu avait alors à peine dix ans. Il se lance dans un rude combat contre 2021-146qu’il parvient finalement à capturer. Ce sera le début d’une très longue amitié. C’est également dans ce premier épisode que les personnages tels qu’Ondine, Régis Chen et le professeur Chen vont faire leur première apparition dans la série. Conçue suivant le style cinématographique japonais, la série sera légèrement modifiée avant d’être diffusée en Amérique et en Europe.

Le succès de la franchise Pokémon ne s’arrête pas non plus au jeu et à la série d’animation. Il existe également de nombreux mangas qui reprennent plus ou moins la trame des jeux. Ils sont moins populaires que les séries d’animation, car pour la plupart, ils n’ont pas été adaptés en Occident. Les plus connus, en l’occurrence « Pikachu Adventures ! », « Pocket Monsters Special », « Pokémon : Attrapez-les tous ! » ont été les seuls à avoir été traduits.

En 2019 a été diffusé le premier film sur l’univers Pokémon. Il est titré Pokémon : Détective Pikachu. Il s’agit en réalité d’une adaptation du jeu vidéo du même nom sorti en 2016. Retrouvez ci-dessous la bande annonce officielle de Pokémon : Détective Pikachu en VF.

En dehors des productions cinématographiques, la franchise Pokémon se décline aussi en goodies (produits dérivés en français). Vous trouverez sur le marché d’innombrables produits représentants Pikachu, Sacha, et plusieurs autres Pokémon et personnages. Les plus célèbres sont probablement les figurines Funko Pop Pokémon.

Les jeux de cartes Pokémon

Au vu du succès exceptionnel connu par le jeu Pokémon, Nintendo envisage très rapidement la création d’un jeu de cartes à collectionner. Dénommé JCC, le jeu de cartes à collectionner Pokémon fit son apparition en novembre 1996, soit neuf mois après la création du jeu lui-même. Comme la plupart des produits dérivés de la franchise Pokémon, le jeu de cartes est inspiré de l’univers créé par Satoshi Tajiri qui va gagner le cœur des cours d’école, collège et lycée et renforcer encore la popularité de Pokémon. Pour y jouer, il est indispensable de connaître les règles de base.

Le matériel

À l’instar de n’importe quel autre jeu de cartes, le JCC ne peut se jouer qu’avec le matériel qui y est destiné. À cet effet, chaque joueur doit se munir d’un deck de 60 cartes. Pour les tournois limités, un minimum de 40 cartes est requis. Les joueurs doivent également prévoir un dé, un jeton, ou une pièce qui servira à jouer à pile ou face. Dans les tournois officiels, seuls sont autorisés les dés à 6 faces, et les pièces Pokémon. Entre autres, il faut un marqueur « GX », des marqueurs de dégâts, un plateau de jeu, et des « marqueurs poison et brûlure ».

Les conditions de victoire

Plusieurs cas de figure peuvent permettre à un joueur de gagner la partie :

  • un joueur doit mettre le Pokémon défenseur de son vis-à-vis K.O pour remporter le jeu. Ce dernier ne doit plus avoir de Pokémon sur le banc,
  • dans certains combats, le joueur qui ramasse ses cartes récompenses remporte la partie,
  • le joueur qui n’est plus en mesure de piocher une carte, alors qu’il s’agit de son tour de pioche, perd la partie.

Dans le JCC, il existe aussi toute une variété de cartes, chacune d’elles ayant des valeurs et des fonctions différentes. On dénombre entre autres les cartes objet, supporter, outil, stade ou encore fossile.

Cartes à collectionner et à jouer Pokémon

Pokémon Go

En 2016, le célèbre jeu qui aura battu plusieurs records de vente fait son apparition sur mobile. Axé sur le principe des cartes à collectionner, Pokémon Go est un jeu jouable sur iPhone, iPad et Android, et qui permet aux passionnés de cet univers de participer virtuellement à la chasse aux Pokémon. Plus concrètement, ce jeu consiste à chercher des Pokémon, à les capturer, et à les dresser. Vous affrontez des joueurs du monde entier afin de développer vos compétences de dresseur.

Le jeu pour mobile Pokemon Go

La grande particularité de ce jeu est qu’il vous amène à sortir de chez vous. En effet, pour attraper des Pokémon, vous devrez sortir les chercher dans leurs habitats naturels. Par exemple, les créatures de type eau seront logiquement près des cours d’eau. Pour vous aider dans vos quêtes, un système de localisation est prévu à cet effet. Il vous aide à identifier les PokéStop où sont souvent les Pokémon. Dès que vous vous en approchez, il suffira de l’activer pour obtenir des Pokéballs et plusieurs autres objets. Une fois que vous êtes près d’une créature sauvage, votre téléphone va se mettre à vibrer. Prenez-le et réalisez un mouvement circulaire avec votre doigt afin d’activer la capacité de la Pokéball. Lancez alors cette dernière en direction de la créature pour la capturer. Les Pokémon pouvant s’échapper, vous devez bien vous entraîner et prendre toutes les précautions possibles.

Le jeu propose de nombreuses missions, des aventures, des affrontements, du dressage, et des personnages auxquels vous allez très vite vous attacher. Dès votre première connexion, le professeur Willow vous aidera à maîtriser le fonctionnement du jeu. Vous devrez également créer votre avatar, qui s’affichera sur l’écran lors de vos déplacements dans la vie réelle. Pour accéder aux arènes de combat, il faudra atteindre le niveau 5, ensuite choisir une équipe entre Intuition, Sagesse et Bravoure.

Depuis sa création en 1996, Pokémon s’est ainsi développé et diversifié pour devenir une franchise mondialement reconnue. L’univers créé par Satoshi Tajiri séduit un grand monde de personnes qui s’imagine pour la plupart devenir Maître Pokémon et l’ami de Pikachu et consorts.