Nana

Le manga Nana : un shojo rock n' roll

Les mangas, loin d’être uniquement des sources de divertissements, apportent une multitude de leçons de vie aux fans. Cela s’illustre parfaitement dans l’œuvre Nana. Cette création de Ai Yazawa traite principalement de la musique. L’auteur met en évidence la complexité ainsi que la magie des liens affectifs à travers le parcours de deux jeunes femmes. Vous trouverez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le manga Nana.

Nana : une riche histoire d’amour et amitié sur fond de rock n’ roll

Le manga Nana est riche en coïncidences et en enseignements. Commençant par les fameuses coïncidences, on remarque que l’histoire se concentre sur deux jeunes femmes du même âge et du même prénom, qui ont des buts similaires. En effet, Nana Osaki et Nana Komatsu se rencontrent dans un train conduisant à Tokyo. L’une veut rejoindre son petit ami pendant que l’autre veut devenir chanteuse professionnelle (elle est également inconsciemment à la poursuite de son petit ami).

Ces deux personnes se séparent à la sortie du train, mais se croisent à nouveau plus tard. Elles décident d’emménager dans le même appartement dont le numéro (707) semble indiquer le cumul de leur prénom Nana (chiffre 7 en japonais). De cette cohabitation va naitre une amitié qui s’exprimera tout au long de l’œuvre.

LIRE AUSSI  Le manga L’Éden des sorcières est annoncé

En ce qui concerne les enseignements qui figurent dans l’œuvre, on remarque qu’ils se structurent autour d’une multitude de sous thèmes. Ainsi, il est démontré la complémentarité entre des cultures et styles divergents, la possible dépendance affective entre deux personnes opposées de caractère, les conséquences d’une telle dépendance, la richesse de la mode et de la musique, etc.

Fort de son succès, le manga a connu plusieurs sortes d’adaptations. Nana a ainsi été adapté en anime par le studio Madhouse en une quarantaine d’épisodes puis diffusé en 206-2007 au Japon. Nana est un anime disponible en streaming sur ADN (Anime Digital Network).  Il a également reçu de nombreuses distinctions dont le prix Shogakukan dans la catégorie Shojo.

Des personnages constants

Dans ce manga, l’idée n’est pas de varier les personnages à tout va. On remarque une certaine constance des apparitions qui permet au lecteur de suivre l’histoire en toute cohérence. Les personnages qu’il convient de citer sont entre autres :

  • Nana Osaki (chanteuse surnommée « la grande prêtresse » ; elle est membre du célèbre groupe de musque Blast) ;
  • Nana Komatsu (jeune fille aux cheveux châtains issue d’une famille classique. Elle est la colocataire de Nana Osaki et s’entend bien avec les membres du groupe blast. Elle se montre assez immature dans plusieurs séquences.) ;
  • Nobuto Terashima (Guitariste, compositeur du groupe Black Stones encore appelé Blast) ;
  • Shinichi Okazaki (Bassiste du groupe Blast) ;
  • Yasushi Takagi (Batteur du groupe Blast, il est également apprenti avocat) ;
  • Takumi Ichinose (Leader, compositeur et bassiste de Trapnest ; second groupe de musique apparaissant dans le manga) ;
  • Ren Honjô (Guitariste, compositeur du groupe Trapnest) ;
  • Reira Serizawa (Chanteuse du groupe Trapnest) ;
  • Naoki Fujieda (Batteur de Trapnest).