Blue Spring ride

Le manga et anime Blue Spring Ride

La pop culture japonaise s’est inscrite parmi les plus appréciées de nos jours. Au nombre des œuvres importantes, Blue Spring Ride se démarque par une certaine popularité. Découvrez l’essentiel à savoir sur ce shojo classique à ranger auprès des meilleurs du genre comme Nana ou Fruits Basket.

Présentation du manga papier et de l’anime Blue Spring ride

Ao Haru Ride en version originale japonaise ou Blue Spring Ride est un manga de type shojo, c’est-à-dire principalement destiné à un public féminin. Compilée en treize tomes depuis mai 2015, l’œuvre a été prépubliée entre 2011 et 2015 dans le magazine Bessatsu Margaret. Le manga a ensuite eu une édition française publiée par la maison d’édition Kana.

Une adaptation animée de l’œuvre a été diffusée entre juillet et septembre 2014 sur la chaine Tokyo MX. Elle contient 12 épisodes suivis de 2 OVA et un film livre de décembre 2014 complète la collection. A noter que cet anime n’est pour l’instant pas disponible sur les sites légaux de streaming d’animes.

L’auteur de Blue Spring Ride

La personne derrière l’œuvre est Io Sakisaka, une auteure, character designer et mangaka japonaise. Née à Tokyo en juin 1975, elle commence sa carrière en 2000 avec la prépublication de nombreux mangas dans le magazine Bessatsu Margaret. C’est d’ailleurs dans ce dernier qu’elle commence la publication d’Ao Haru Ride qui aura un grand succès.

LIRE AUSSI  Le manga L’Éden des sorcières est annoncé

D’autres œuvres telles que Strobe Edge, Kimi bakkari no sekai ou encore Renai Joshi Tanpenshuu figurent au palmarès de l’auteure. Elle participe aussi au film d’animation Hal en 2013 en tant que character designer.

L’histoire de Ao Haru Ride

L’histoire de Blue Spring Ride tourne autour de la vie de collégienne, puis de lycéenne d’une jeune fille du nom de Futaba. Admirée des garçons et détestée des filles au collège, elle met une croix sur son attitude gamine et féminine au lycée.

Son but : être appréciée de tous ses camarades, mais surtout de son amoureux, un jeune garçon un peu spécial. Entre souvenirs positifs et malentendus, les deux se retrouvent dans le même lycée, même si le garçon a bien changé.

Les personnages de blue Spring Ride

L’intrigue s’articule principalement autour de Futaba Yoshioka et de Kô Mabuchi. L’un est une jeune fille sympathique et joviale et l’autre un garçon froid et distant. Au fil de l’histoire, on découvre des adolescents partagés entre les doutes et un passé assez douloureux. S’ouvrant progressivement l’un à l’autre, ils développent une influence positive l’un sur l’autre qui va même changer Kô Mabuchi dans le bon sens.

En plus de ces personnages, vous avez :

  • Yuri Makita ;
  • Shuko Murao ;
  • Aya Kominato ;
  • Yoichi Tanaka ;
  • Toma Kikuchi
  • et Yui Narumi.
LIRE AUSSI  Qu'est-ce que le fansub ?

Chacun d’entre eux a une personnalité propre, souvent sous-tendue par une histoire déchirante. Certains comme Yui Narumi et Yuri Makita sont identifiables aux personnages principaux et leur apportent de nouveaux challenges.

L’impact de l’œuvre

En tant qu’œuvre, Blue Spring Ride s’est tout doucement classé dans les classiques populaires. En France où la manga attitude est développée, l’œuvre est assez appréciée. Même s’il s’agit d’un shojo, l’intérêt pour l’histoire grandit assez bien au point où elle devient assez populaire.

En 2015, le manga se classe 7ème dans le top des ventes juste après Naruto et avant Terra Formars. Le premier au classement est d’ailleurs Seven Deadly Sins, un véritable phénomène populaire.