Kawaii : que faut-il savoir sur ce phénomène mondial d’origine japonaise

Si vous avez déjà eu la chance de vous rendre au Japon, il est impossible pour vous de ne pas avoir entendu l’expression « kawaii ». En effet, tout est fait pour être « kawaii » et il est littéralement impossible d’échapper à cette tendance. Par ailleurs, même si vous n’avez jamais visité le pays du soleil levant, vous avez sans doute déjà entendu cette expression si vous êtes fan de mangas, d’animes japonais ou si vous jouez aux jeux vidéo.

En effet, la culture du « kawaii » est omniprésente et le phénomène a depuis longtemps dépassé les frontières du Japon et des mangas pour s’implanter un peu partout dans le monde. Plus qu’un phénomène, il serait plus juste de parler d’une philosophie tant le « kawaii » fait d’adeptes dans le monde. Retour sur ce phénomène unique.

Le kawaii : une mode très appréciée par les femmes japonaises

Le kawaii : qu’est-ce que c’est ?

En règle générale, le mot « kawaii » désigne tout ce qui est mignon ou adorable. Toutefois, il faut préciser que les traductions ne sont pas en mesure de restituer toute la complexité originale de mot. En effet, outre le fait de désigner ce qui est mignon, l’expression « kawaii » désigne également tout ce qui est pur ou innocent.

D’où vient ce mot ?

Avant de s’attarder sur l’art du « kawaii », il est important d’en savoir un peu plus sur l’origine de ce mot. Aux sources du mot « kawaii », il y a le mot « kawayushi » dont la connotation n’a rien de positif.

En effet, le sens du mot « kawayushi » renvoie principalement à la pitié et au dédain que l’on peut ressentir envers des personnes d’un statut social inférieur. Après son apparition au début du 20e siècle, le mot « kawayushi » a vite disparu du vocabulaire courant. Toutefois, avant cela, le mot a eu le temps de générer deux mots qui sont fréquemment utilisés dans le langage courant : kawaisô et le célèbre « kawaii ».

Comment se manifeste la culture du kawaii au Japon ?

Force est de constater qu’au Japon, tout est fait dans le but de susciter la joie, le bonheur, la douceur. Autrement dit, tout est fait dans le but de séduire. Ce culte du « kawaii » touche principalement les femmes qui raffolent de tout ce qui est mignon.

En effet, il n’est pas rare de voir des femmes (peu importe leurs âges) s’émerveiller devant tout ce qui est adorable. Le kawaii s’est donc décliné dans tous les aspects de la vie courante et il est fréquent de voir ces dames arborer :

Cette culture du kawaii a donc pour but de représenter tout ce qui est beau et adorable. Mais cela va bien au-delà de la simple apparence physique. Le kawaii désigne une forme d’innocence et de pureté en rapport avec l’enfance. Il s’agit donc d’une forme de beauté que tout le monde connait ou a connu durant cette période de sa vie.

Qu’est-ce qui est kawaii ?

Il est important de savoir que tout peut être kawaii. Tous les objets du quotidien et même les animaux peuvent devenir « kawaii » s’ils sont décorés et stylisés comme il se doit.

Un chat kawaii

Le Kawaii est en fait partout, au Japon surtout mais un peu partout dans le monde également : dans la musique, dans la mode, dans l’univers de la cuisine (vous trouverez de nombreux produits kawaii dans les épiceries jamponaises par exemple, à base de riz japonais ou non etc.

Voici quelques vidéos autour du kawaii qui vous aideront mieux à comprendre ce phénomène et son influence sur tout un pan de la culture japonaise :

L’influence Kawaii dans la musique japonaise et notamment la J-Pop :

Même la musique métal possède ses égeries kawaii avec le groupe de métal féminin japonais BABYMETAL :

Une compilation TikTOk sur le meilleur du Kawaii :

Découvrez le quartier Harajaku au coeur de la culture Kawaii à Tokyo :

Présentation de Bento kawaii

 

Comment est perçu le kawaii dans le reste du monde ?

Force est de constater que la culture du « kawaii » n’est pas célèbre uniquement au Japon. En effet, le culte de la « mignonnerie » a séduit le monde entier et il n’est pas rare de voir les gens du monde entier succomber à ce phénomène.

Par ailleurs, les codes du kawaii ne sont pas toujours définis spécifiquement. Ainsi, un enfant sera « kawaii » s’il fait une photo et s’il prend la pose ou s’il fait le signe de la victoire. Cela va de même si un adulte prend une photo et qu’il reproduit un comportement enfantin lorsqu’il prend la pose.

L’influence du « kawaii » est si importante qu’elle fait désormais partie intégrante de la « pop culture ». De nombreux personnages de fiction sont devenus des icônes du « kawaii ». C’est le cas de « Pikachu », la célèbre souris jaune de la franchise « Pokémon » et de « Hello Kitty ».

Les fans de la série « The Big Bang Theory » ne seront pas surpris d’apprendre que le personnage de Bernadette est également considéré comme un personnage très « kawaii » en raison de son style vestimentaire, mais également à cause de sa voix très aiguë.