Qu’est-ce que la J-Pop ?

Le phénomène J-Pop avec le groupe Babymetal

Parce que chaque région du globe possède ses valeurs culturelles, une multiplicité de rythmes musicaux se note à travers le monde. De fait, chaque genre musical reste une identité des valeurs traditionnelles d’une région.

Toutefois, cette musique locale peut connaitre une influence étrangère qui la fera soit disparaitre, soit progresser. C’est le cas de la J-Pop qui marque fortement l’industrie musicale japonaise depuis de nombreuses décennies. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce style musical typique de la culture japonaise, lisez cet article.

Les origines de la J-Pop : une rencontre entre la musique traditionnelle japonaise et la musiqe pop occidentale

La J-Pop est une symbiose parfaite entre les musiques japonaises répandues du 19e siècle et les mélodies occidentales. Elle se veut un produit musical qui témoigne de la progression de l’histoire et de la culture du Japon.

Tout est parti de l’époque Meiji au cours de laquelle l’Enka, c’est-à-dire musiciens de rue, était la musique tendance. Pour faire du Enka, il fallait s’équiper d’instruments musicaux issus des contrées traditionnelles japonaises.

LIRE AUSSI  Quels sont les meilleurs accessoires pour Otaku à acheter ?

Quelques années plus tard, l’avènement des postes radio conduit à une révolution des musiques européennes. De fait, les années 20 au Japon furent marquées par le Jazz, et de nombreux autres classiques occidentaux étaient joués sur les différentes chaines radiophoniques.

Pour faciliter une meilleure compréhension du message véhiculé, plusieurs chanteurs japonais faisaient des reprises en langues locales. Ce mouvement donna naissance à un autre genre musical qui fut nommé le Kayokyoku. Le principe de cette nouvelle ère musicale est de se fonder sur le rythme classique du Enka, tout en s’ornant des résonances occidentales.

L’envol du Kayokyoku

Avec l’arrivée du pouvoir américain sur les terres japonaises, le Kayokyoku fut largement préféré au Enka qui fut mis aux oubliettes. Parallèlement, de nouveaux rythmes musicaux apparaissent, et on peut citer le Blues, le Boogie-woogie, et la Country.

C’est ainsi que la musique japonaise fut entièrement modifiée pour prendre des allures occidentales. Lorsque la télévision fut inventée, l’appareil apporta sa contribution au développement des nouveaux styles musicaux.

L’héritage du rock’n roll

L’an 1952 a été marqué par un retour glorieux du jazz et le succès des chanteurs afro-américains, tels que Louis Armstrong. Pendant ce temps, les artistes natifs de l’archipel font le choix du country qu’ils trouvent plus abordable.

LIRE AUSSI  Quels sont les avantages des WC japonais ?

Il a fallu attendre la fin de la décennie 50 pour que le genre musical rock’n roll fasse son arrivée au Japon. Voulant marquer l’évènement, un groupe de country japonais fait une reprise du célèbre Elvis Presley. Alors que les Beatles devinrent les modèles de plusieurs autres chanteurs de la J-pop. C’est ainsi que la décennie 70 devint l’époque de gloire de la J-Pop au Japon.

Mieux comprendre le style musical J-Pop

À l’image de la K-Pop, la J-Pop est un mélange des rythmes traditionnels et de la musique occidentale. Toutefois, il faut préciser que la K-Pop est un genre musical d’origine coréenne, tandis que la J-Pop est japonaise.

Très apprécié du public, la J-pop a su traverser les générations au point d’être compté parmi les meilleurs genres musicaux du pays. De façon concrète, la Japanese Popular Music (J-Pop ou pop japonaise) est le produit d’une inspiration entre le rock’n roll, l’électro, le disco, le hip-hop, voire le metal comme avec le groupe féminin Babymetal qui a connu un succès important tout autour du globe.

Pour faire de la J-Pop, il est essentiel de réunir un groupe de jeunes Japonais dynamiques, pouvant offrir une chorégraphie agréablement ficelée. Par ailleurs, il faut disposer d’une bonne communauté de fans et mettre en place un plan marketing bien pensé. Comme meilleurs groupes J-Pop, il faut noter les Yul, l’Arashi, les Mignon, les Sakaru Gakuin, l’E-Girls, etc.

LIRE AUSSI  Le riz japonais : un aliment phare de la cuisine japonaise

Il faut bien sûr noter que l’essor de la J-Pop n’est pas sans rapport avec le rayonnement de la culture japonaise à travers le monde via les mangas et animes, la phénomène Kawaii, les jeux-vidéos, la mode japonaise et même la cuisine japonaise (riz japonais, whisky japonais etc.)

Un aperçu de la K-pop

Contrairement à la J-pop, la K-pop est axée sur un public majoritairement adulte. Les artistes K-Pop offraient au public des chansons en langues étrangères : chinois, anglais, japonais. De fait, le public coréen adulait les modèles étrangers, plus que leurs artistes locaux.

La J-pop quant à elle a su gagner les cœurs et se fait très présent au sein des médias. Alors que les Coréens misent beaucoup sur des groupes K-pop masculins, les Japonais n’hésitent pas à mettre en avant la beauté des jeunes filles.