Jungle wa Itsumo Hare Nochi Guu / Haré+Guu

Issue du mangaka (auteur de mangas) Renjuro Kindaichi, Jungle ha Itsumo Hare nochi Guu est une série éditée par Square-Enix. La première version adaptée en animé du manga a vu le jour en 2001. Il s’agit d’une œuvre que l’on pourrait classer dans la catégorie comédie qui met en scène une petite famille paisible vivant au fin fond de la jungle et qui accueille un jour un petit enfant qui va donner une nouvelle orientation à leurs vies respectives. L’histoire est d’abord développée en série (anime), puis en 2 séries d’OAV (Original Animation Video). Voici un article qui vous dit tout ce que vous devez savoir sur Jungle wa Itsumo Hare Nochi Guu.

Itsumo Hare Nochi Guu : le manga et l’animé

La version manga de Itsumo Hare Nochi Guu du mangaka Kindaichi Renjuro est disponible sous deux formes. Pour commencer, il y a Jungle ha Itsumo Hare nochi Guu qui est fait en 10 volumes subdivisés en 100 chapitres pour la série terminée puis il y a la version Haré + Guu qui possède également 10 volumes mais qui sont répartis en 81 chapitres pour la série terminée. Pour ce qui est de l’adaptation en animé, elle provient du réalisateur Tsutomu Mizushima et a été rendue publique pour la première fois en 2001.

LIRE AUSSI  Quels sont les animés les plus populaires en France ?

Pour ce qui est de l’équipe directrice de l’œuvre, il y a Hiroshi Kugimiya qui a officié à la fois en tant que dessinateur des personnages et directeur de l’animation, Akifumi Tada qui était responsable de la musique, Bandai Visual pour l’animation et Beez Entertainment pour ce qui est de la licence en France. Avec un total de 26 épisodes, l’histoire en animé est disponible aussi bien en VO qu’en VF et VOSTFR.

Itsumo Hare Nochi Guu : l’auteur

Itsumo Hare Nochi Guu est une œuvre de Renjuro Kendaichi qui est une mangaka japonaise qui a vu le jour le 21 septembre 1980 que l’on trouve parfois sous la dénomination Haré+Guu. Avec une œuvre assez diversifiée, Renjuro Kendaichi a beaucoup plus travaillé sur du seinen et du shōnen. Si elle a connu un succès certain auprès du public, elle n’a pas manqué de varier d’orientation pour faire plaisir au plus de monde possible.

En dehors de Itsumo Hare Nochi Guu, elle a également écrit Seiki Manga Taishou Selection en 1998, Chicken Party en 2002, Astrawberry en 2003, Eternal Sisters en 2004, Mermaid Line en 2006, Liar x Liar en 2010 et bien d’autres encore. Sa dernière œuvre datant de 2012, Renjuro Kendaichi est très appréciée jusqu’à ce jour dans le rang des otakus.

Itsumo Hare Nochi Guu : l’histoire

L’histoire développée par Itsumo Hare Nochi Guu met en scène une famille composée de Weda et Haré qui vivaient heureux au fin fond de la jungle. Un de ces soirs, la mère (Weda) est rentrée à la maison après une soirée assez arrosée avec une petite fille solitaire qui porte le nom de Guu et informa Haré, son fils, qu’elle vivrait désormais avec eux ; une idée qui n’a pas déplu à Haré puisque la petite Guu est à la fois très gentille et mignonne. Mais juste au lendemain de ce soir, Guu changea en tout point de vue et montrera avec le temps qu’elle possède des pouvoirs que personne n’aurait soupçonnés. L’histoire a connu un franc succès et est désormais disponible via les services SVOD de mangas sur CrunchyRoll.

Au final, Jungle wa Itsumo Hare Nochi Guu est une série vraiment réussie, drôle, farfelue et atypique comme vous en avez probablement rarement vu. La référence la plus proche pour son côté loufoque pourrait être Le collège fou fou fou qui a fait le bonheur des enfants et adolescents à l’époque du Club Dorothée.

Voici le premier épisode de Jungle wa Itsumo Hare Nochi Guu / Haré+Guu qui vous permettra de découvrir l’univers déjanté du manga :

Et en bonus, l’opening de l’anime, un bon mélange entre Annie Cordy et Carlos en japonais ! Kawaii !