Quel est l’intérêt d’un bon sabre japonais ?

Les sabres japonais sont des armes légendaires autrefois l’apanage des samouraïs. Il s’agit d’armes blanches possédant une histoire particulière qui a évolué au cours du temps. Ces armes sont de nos jours accessibles à tous. Ce sont de véritables œuvres d’art. Découvrez l’histoire des sabres japonais et tout leur intérêt notamment dans une décoration japonaise !

L’histoire du sabre japonais

L’histoire du sabre japonais tient dans cinq grandes périodes. Il s’agit de celles des sabres jōkotō, kotō, shintō, shin-shintō et gendaitō. Tout commence avec les sabres jōkotō antérieurs au VIIème siècle. Ils sont le plus souvent droits à double tranchant et de faible qualité. Ils ont servi de prototype à l’évolution du sabre japonais habituel.

Ensuite, les sabres kotō (VIIème – XIVème siècles) firent leur apparition. Ils présentaient le développement d’une forme courbe et un raffinement des techniques de forge. Si la longueur et l’équilibre des lames varient en fonction des époques, les styles régionaux convergeaient vers un modèle commun.

À partir du début du XVème siècle et jusqu’à la révolution Meiji, les sabres étaient appelés shintō, « nouveaux sabres ». Les premiers temps de cette époque marqués par la guerre civile voient la production de sabres de qualité inférieure. Ceci se matérialisait également par une esthétique moindre.

LIRE AUSSI  Les 11 meilleurs mangas que vous devriez absolument lire si vous ne voulez pas mourir idiot !

Cependant, grâce à l’accès définitif au pouvoir d’une classe guerrière, la demande de sabres très soignés et ornementés a explosé. N’hésitez pas à consulter cette page https://www.katanas-samurai.com/Katana-de-1€-a-79€-cbbaaaaaa.asp pour vous procurer des sabres japonais de qualité. Cette tendance s’est ensuite perpétuée durant la longue paix de la période Edo.

À la fin de l’ère Edo l’interdiction du port du sabre a été instaurée. Il devient une œuvre d’art, considérée comme un élément du patrimoine artistique japonais. Les sabres produits au cours de cette période étaient appelés shin-shintō. Ils affichaient une recherche d’originalité et de créativité dans le cadre des techniques traditionnelles.

Aujourd’hui, il est donné de constater la fabrication de sabres contemporains gendaitō. Ils perpétuent cette recherche d’originalité.

Différents types de sabres japonais

Le katana est le sabre d’origine japonaise le plus célèbre. Il possède une lame incurvée et tranchante d’une longueur de 60 cm. Son fourreau est appelé saya et son garde-main la tsuba. Le Iaito est une arme destinée à la pratique. C’est un sabre récent qui respecte les nouvelles lois et réglementations japonaises.

Il est non tranchant et sa lame peut être en aluminium, un alliage ou de l’acier carbone. Le tantō est un sabre japonais dont la longueur de la lame est d’au plus 30 cm. Ils étaient utilisés par les samouraïs comme arme supplémentaire permettant de se battre à courte distance.

LIRE AUSSI  Le Kimono, un vêtement Japonais traditionnel

Adopter un sabre japonais

Les sabres japonais appartiennent aujourd’hui à différentes catégories. Les sabres de décoration sont uniquement conçus dans le but de servir d’ornement. La majorité de ces sabres sont des répliques de mangas ou de films. Avec ce type de sabre, vous pouvez aisément donner une touche culturelle japonaise à votre intérieur.

Bien d’autres éléments sont d’une grande efficacité pour une décoration du style asiatique. Il s’agit notamment :

  • de shurikens ;
  • de vêtements japonais ;
  • d’origamis ;
  • de matériaux en céramiques ;
  • d’éventails.

En dehors de sa haute technicité, le sabre est également une œuvre d’art et une œuvre spirituelle. Les sabres de haute qualité sont faits sur mesure selon les méthodes traditionnelles japonaises. Chaque détail est pris en compte pour la fabrication de cette œuvre d’art.

Ils peuvent servir de pièces de collection. Les sabres de coupe sont des armes exceptionnelles forgées à la main. Elles servent à pratiquer les arts martiaux pleinement et sans contraintes.