The Promised Neverland : un anime prometteur qui peine à tenir ses promesses

L’adaptation en anime du célèbre manga The Promised Neverland a fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux et les sites spécialisés. Les fans attendaient avec impatience de voir si l’histoire de ces enfants tentant d’échapper à un terrible destin allait être à la hauteur de leurs attentes. Aujourd’hui, nous faisons le point sur cette adaptation qui, malheureusement, ne semble pas avoir fait l’unanimité auprès des fans et des critiques.

Une intrigue de départ captivante

The Promised Neverland commence avec un premier épisode qui pose les bases d’une histoire haletante et de personnages attachants. Les jeunes protagonistes, pensionnaires d’un orphelinat, découvrent que leur lieu de vie est en réalité un élevage d’enfants destinés à être dévorés par des créatures terrifiantes. Dès lors, ils décident d’échapper à leur terrible destin en élaborant un plan d’évasion.

L’intrigue du début promet aux spectateurs un véritable thriller psychologique dans un univers fantastique peuplé de monstres. Les enjeux sont clairs et les personnages principaux sont présentés comme de véritables prodiges intellectuels. On ne peut qu’être intrigué par la suite des événements et s’attacher aux héros de cette histoire.

Un rythme lent et des longueurs qui nuisent à la tension

Malheureusement, après ce prometteur début, l’anime semble s’enliser dans une succession de longueurs et de scènes répétitives qui nuisent à la tension et à l’intérêt de l’intrigue. Les enfants passent une bonne partie de la saison 1 à discuter à voix basse de leur plan d’évasion, sans que celui-ci ne prenne réellement forme. La tension et l’urgence de la situation sont ainsi souvent reléguées au second plan, au profit d’événements secondaires et de personnages moins intéressants.

Le rythme lent de l’anime peut également frustrer les spectateurs qui s’attendaient à une histoire plus dynamique et rythmée, à l’image du manga dont il est adapté. Les fans du manga peuvent d’ailleurs être déçus par les différences scénaristiques et les ajouts de l’adaptation animée, qui s’éloignent parfois de l’œuvre originale.

Une écriture parfois maladroite

Outre les problèmes de rythme, The Promised Neverland souffre d’une écriture parfois maladroite et peu crédible. Les enfants, présentés comme des génies, multiplient pourtant les erreurs et les imprudences qui auraient dû leur coûter cher face à leurs redoutables ennemis. De plus, certains personnages secondaires, comme l’assistante de la mère supérieure de l’orphelinat, sont présentés de manière caricaturale et détonnent avec l’ambiance générale de l’œuvre.

La fin du manga : une conclusion controversée

Pour les spectateurs qui ont décidé de se tourner vers le manga pour connaître la suite et la fin de l’histoire, les révélations sur le monde extérieur et la résolution de l’intrigue peuvent laisser un goût amer. Sans trop en dévoiler, la fin du manga propose une issue qui semble trop facile et peu crédible au regard des enjeux et du déroulement de l’histoire. Cette conclusion peut être perçue comme une trahison envers les lecteurs qui s’étaient investis dans l’histoire et les personnages.

Un anime en demi-teinte

En conclusion, The Promised Neverland est un anime qui partait sur de bonnes bases, avec une intrigue captivante et des personnages attachants. Malheureusement, sa réalisation souffre de nombreux défauts : un rythme lent, des longueurs, une écriture parfois maladroite et une fin controversée. Ces éléments font de l’adaptation animée une œuvre en demi-teinte, qui peine à tenir toutes ses promesses.

Cependant, il est important de rappeler que les goûts et les attentes de chaque spectateur sont différents. Certains fans de l’anime ont pu apprécier l’œuvre malgré ses défauts et ses différences avec le manga. Si vous êtes curieux de découvrir The Promised Neverland et que vous êtes prêt à faire preuve d’indulgence face à ses faiblesses, il est possible que vous trouviez un certain plaisir à suivre les aventures d’Emma et ses amis dans leur quête pour échapper à un destin tragique.

Yohann Baldru mode manga

Je suis le rédacteur principal de ce blog, mangaseries.fr, qui occupe mon temps libre depuis plus d'un an à l'heure où j'écris ces lignes. J'ai découvert le manga au lycée et je n'ai jamais décroché... Depuis, je lis tout ce qui me tombe sous la main et je m'efforce d'en écrire moi-même, avec plus ou moins de succès. J'ai même entamé la réalisation d'un petit manga. Je m'intéresse bien sûr aussi aux animes et à la culture japonais en général. Je ne suis pas encore assez doué pour vous faire partager tout ce qui me passe par l'esprit mais je travaille dessus ! Je vous remercie de votre visite et vous souhaite une bonne continuation sur mangaseries.fr !