Qu’est-ce que le fansub ?

Exemple de fansub
Morevna project, CC BY 3.0 , via Wikimedia Commons

Avez-vous déjà entendu parler du fansub qui est très répandu dans l’univers des mangas et animes ? Si tel n’est pas le cas, vous êtes au bon endroit. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur le fansub et la question de sa légalité.

Origine et expansion du fansub

Le fansub ou encore le fan-sub, est une pratique qui est née et qui s’est développée pendant longtemps dans le milieu de l’animation japonaise. Aujourd’hui, elle a dépassé les barrières de l’animation et s’est élargie au monde du film, de la série, des feuilletons et même à celui des émissions télévisées. C’est un processus établi par des fans, qui consiste à la base à traduire dans une langue donnée un animé.Le terme fansub vient d’ailleurs de la contraction de fan et subtitle (sous-titres) en anglais.

Les « subbers » ou encore les « fansubbers » est le nom employé pour désigner les fans d’animés qui ont le rôle de traduire ou de mettre des sous-titres sur ces animes. Ce travail est réalisé le plus souvent par différents groupes de fansubbers (les fansubbers se regroupent en team car l’union fait la force !).

Ces fansubbers visent à faire connaître au public les différentes œuvres qui ne sont pas disponibles dans leur pays. Dès la diffusion d’un anime au japon, ils se chargent immédiatement d’effectuer une traduction de la VO sous-titrée et de la mettre à la disponibilité des autres fans d’autres pays qui n’y avaient pas accès du fait de la langue de la version originale.

LIRE AUSSI  Gunnm, un manga cyberpunk dans un monde post-apocalyptique

Autrefois, ces fansubs s’effectuaient à partir de la diffusion télévisée. Par l’usage de l’appareil genlock, les fansubbers réalisaient une copie de la source à travers un script synchronisé grâce à un ordinateur. Celle-ci était ensuite copiée sur une cassette VHS qui, à son tour, était distribuée au fur et à mesure par un distributeur de fansub. La copie VHS de la VOSTFR était distribuée progressivement et en grand nombre.

C’est tout un travail de chaîne qui est réalisé par les fansubbers. Ils assurent de façon minutieuse la traduction, l’édition, l’encodage, la composition, le contrôle qualité et surtout l’acquisition du raw.

De plus en plus, le phénomène du fansub s’est renouvelé à cause du développement d’internet. En effet, le fansub a laissé progressivement place au fansub numérique ou encore au digidubs ce qui a occasionné également un changement progressif des différents formats sous lesquels le fansub se présente.

Le fansub a toujours réussi à tirer parti des meilleurs canaux de communication : newsgroup, forums, sites web, IRC, Discord, Telegram etc.

Qu’en est-il de la légalité du fansub ?

Le fansub est souvent présenté comme une copie illégale des animes, par exemple tels que Naruto, One punch man, Nana, Chi, Pokémon et bien d’autres, il est évident que vous avez la réponse à la question relative à sa légalité.

LIRE AUSSI  Mangas : où regarder des animés en streaming en VOSTFR ou VF ?

En effet, toutes les œuvres de l’esprit sont dotées de droits d’auteur alors, lorsque ceux-ci ne sont pas respectés et pris en considération, il existe, à ce moment, une violation. Une violation du travail élaboré par l’esprit artistique, car sans tenir compte de son dur labeur et du travail accompli, les fansubbers procèdent à la diffusion des séries qui dès leurs apparitions sur le net deviennent très virales.

Du fait que les traductions des différents animes ne sont pas précédées d’une éventuelle autorisation de l’auteur de l’œuvre, il est donc évident que les fansubs sont illégaux. Cependant, de nombreux éditeurs ont fait preuve par le passé d’une certaine tolérance face au milieu très niché du fansub.